suivez le guide #2

C’est vrai que je ne partage pas tellement de conseils “touristiques” sur mon blog, de place-to-be, de things-to-do au Myanmar. Alors je vais réparer cette lacune avec quelques lieux que j’aime tout particulièrement.

Pour se sustenter

Mon resto Kachin à côté de chez moi (je l’appelle comme ça car je ne retiens jamais son nom): il y a des périodes où j’y vais quelques fois par semaine et puis j’arrête d’un coup pour y retourner après avoir crée le manque… ce restaurant est spécialisé dans les plats Kachin et pour avoir fait de nombreux resto dans le Kachin j’ai l’impression qu’il est de loin le meilleur ! On y mange quoi : des currys Kachin (c’est-à-dire épicées), de la viande de bœuf bouillie à l’ail (un délice), des soupes, des salades en tout genre (plus ou moins épicés), et surtout une pseudo purée de pomme de terre à tomber par terre… (La fameuse déjà évoquée par ici).

On retrouve même une critique du lieu ici… photos à l’appui

IMG_5658Il y a aussi 19th street que j’affectionne. Un joyeux brassage entre locaux et expatriés à Chinatown, réunis dans la rue pour dîner. On va sur une étale choisir sa sélection de brochettes pour les récupérer cuites un peu plus tard directement à notre table (superbe gestion logistique, jamais d’erreur !). Le souci est que la bouteille de bière doit être à 2$ et les mojitos à… 80 centimes… ca sauve le portefeuille mais pas le foie !

Pour se cultiver

Botataung Pagoda : un peu isolée de tout, cette petite pagode donnant sur la Yangon River est un lieu très agréable, aéré, et l’une des rare ou on peut déambuler au cœur même du stupa et se frotter aux murs dorés du sol au plafond. Les birmans déjeunent, dorment, méditent, flirtent, prient, jouent, chantent… La pagode aurait été construite il y a 2500 ans mais a été totalement détruite lors de la seconde guerre mondiale… avant d’être reconstruire.

DSCF0048

Pansodan Gallery : la scène artistique à Yangon est très effervescente. Il y a de nombreuses expositions photos, galeries d’art, festival d’art, performances… Cette galerie est nichée au deuxième étage sur Pansodan Road. Des reproductions d’affiches vintage de cinéma birman aux tableaux de 3 mètres sur 2 d’artistes birmans, il y a pour toutes les bourses et toutes les décorations. On s’assoit prendre un thé avant de reprendre sa quête de la toile parfaite. Cette galerie possède aussi un autre lieu d’exposition, concerts, rencontres… un peu plus bas dans la rue.

DSC06142

Chauk Htat Gyi: de tous les bouddhas couchés que j’ai pu voir au quatre coins du Myanmar, celui la est sans contexte mon favori. Ce n’est pas le plus impressionnant par sa taille mais il possède un charme saisissant et dégage une douceur apaisante… bon il fait quand même 70 mètres de long et 16 mètres de haut… On s’assoit en tailleur devant lui et on se laisse bercer par le recueillement.

IMG_5646

Pour boire un coup

Blind Tiger : en fait je n’aime pas vraiment ce lieu pour sa fréquentation, (expatriés uniquement) mais je dois admettre que l’atmosphère est plutôt contrastante avec la vie de Yangon. Il faut aller dans les entrailles d’un immeuble pour découvrir ce bar caché façon prohibition. Les cocktails y sont vraiment bons en plus… L’un de mes compagnons de sorties ayant décidé de trouver le meilleur martini de Yangon estime qu’ils en valent la peine (il en a du coup pris 3…)! Par contre pour ressortir, on passe par le parking !

Hummingbird: nouveau bar hipster à Yangon? Presque! Déco vintage, fauteuils en cuir, roof top, apérol… Birmans aisés et expatriés, tous s’habillent pour sortir (sauf moi et ma robe tee-shirt)…on perd le sens de la géographie mais on garde le sens du rythme avec des playlists plutôt cool et surprenantes. Il pourrait presque surpasser le bar à cocktail du fond d’une allée à Bangkok…

Alors santé !

J’ai déjà pu l’évoquer à plusieurs reprises mais les contrastes qu’offrent Yangon ne cessent de me surprendre. Entre habitations clinquantes et cabanes en bambou, entre tuk tuk et Hummer, entre « beer stations » et bars à cocktails, entre trottoirs et fossés… L’ambivalence et l’approximatif qui planent sur la ville la rende toujours plus captivante à mes yeux. Des lieux ferment, d’autres fleurissent, Yangon est en perpétuel mouvement… signifiant que d’autres articles « touristiques » sont à prévoir 😉

 

Advertisements

One thought on “suivez le guide #2

  1. Pingback: Dernières idées touristiques | Gisèle en Longyi

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s