Des idées parmi tant d’autres

Je sème çà et là mes opinions sur les activités “touristiques” façon pêle-mêle à Yangon même si j’ai réalisé dernièrement que je distille davantage d’informations qu’à mes débuts… passerai-je peu à peu le flambeau ?

Dans mon cher quartier, Sanchaung, se trouve non loin d’ailleurs du restaurant Kachin, « le magasin Kachin dont je n’ai jamais su le nom » proposant des produits tout droit ramené de la haut : sac, chaussures, tissus, cravate, tee shirt, pochettes, trousse, besace, élastique a cheveux, produits alimentaires, babioles, tenues traditionnelles, porte monnaie, porte feuilles, porte-je-ne-sais-quoi… bref tout dans l’esprit Kachin, de magnifiques couleurs avec des vendeurs pas toujours super accueillants mais je pense qu’ils ont pris l’habitude de me croiser a force… Il se trouve sur Kyaun Taw Street. Et niveau prix on est dans le tout à fait correct par rapport au bogyoke market !

kachin magasin

Pour les souvenirs, il y a un tout nouveau concept qui est arrivé à Yangon et qui, je pense, pourrait faire concurrence à Pomelo de part l’originalité des produits vendus. Yangoods a été crée par 3 femmes (dont une française qui est la mère de.. dont le mari travaille…et qui a fait une super déco dans l’appart de sa fille !) et propose des objets de décoration (coussin, carnet, petites boites, reproduction sur toile etc.) avec un petit twist pop art en jouant élégamment sur les caractères birmans dans des couleurs soutenues. Bref du jamais-vu dans les parages, les prix sont « chers mais normaux » pour mes yeux de parisiennes.

Rangoon Tea House est un des derniers nouveaux lieux qui a fleuri il y a quelques mois maintenant, ce restaurant se veut la version “high standard” des classiques tea houses que l’on trouve partout dans Yangon. Le menu joue avec les grands classiques des rues : samossa, salade de thé fermenté et autres salades en tout genre, curry, jus frais, citronnade etc. et offre surtout les grands classiques du thé birman pour lequel on choisi la teneur en sucre et en lait concentrée pour ajuster le goût à notre palet. Ils ont aussi des cocktails sympathiques et proposent des soirées « courts métrages ». Un lieu très agréable mais un peu trop clinquant… La petite anecdote est qu’une nuit, une troupe plutot nationaliste est allée enlever tous les écriteaux avec écrit « Rangoon » car héritage de l’époque coloniale !

hoiojoj

Alamanda Inn est une autre preuve que le monde est petit car Anne Cécile, l’une des propriétaires de cette guest house / restaurant est une très bonne amie d’une très bonne amie parisienne (celle que j’ai croisé dans le bus avant de partir). Le cadre est un petit oasis et même si j’ai développé un certain scepticisme face à la Golden Valley je reconnais qu’il est bon parfois de s’isoler dans ce petit sanctuaire et qui en plus propose du cidre normand ! Au menu des crêpes salées ou sucrées, des salades, des couscous… bref des plats qui changent des éternels curry et des montagnes de riz !

J’en ai mis du temps à finalement me laisser tenter par Parami… il a fallu qu’ils ouvrent un énième restaurant plus proche de chez moi pour que je m’y bouge avec la bande de français. Et quand bien même j’aime beaucoup les pizzas de chez Sharky’s depuis qu’ils ont un nouveau four à… pizza, je dois reconnaitre que celles de Parami dépassent les autres. Niveau prix… on tape fort ! Plus cher que Grazie, la pizzeria italienne bobo à mort à côté de chez moi aussi à Paris… c’est dire. Mais bon, ça n’a pas de prix que de se faire plaisir de temps en temps non ? En plus avec le couvre-feu des bars, le budget « sortie » est assez allégé…

parami

Le Drug Elimination Museum : je vous invite à lire cet article  qui décrit parfaitement bien l’absurdité du lieu. C’était assez intéressant d’y aller (n’est-ce pas Céline) car je travaille beaucoup avec des usagers de drogues et cette vision totalement déconnectée de la réalité (et donc totalement propagandiste) me sidère autant que le coup d’interdire la vente de contraceptif pour diminuer les risques de viol… J’ai beaucoup aimé le coup des organes (et du fœtus) conservés dans des bocaux pour témoigner des méfaits des drogues… Miam miam ! (Jalouse Virginie ?)

Il y a finalement beaucoup de choses à faire, à découvrir, même après 8 mois ici. Je vais tenter de vous proposer un dernier post « touristique » avant de partir pour boucler la boucle façon Circular Train 😉 …

Advertisements

One thought on “Des idées parmi tant d’autres

  1. Pingback: Dernières idées touristiques | Gisèle en Longyi

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s