Il était une fois… la logistique du départ – partie 1

Contrairement à ma première mission où j’étais logée en guest-house, pour celle-ci, je dois trouver mon propre logement.

Avant de m’y pencher trop sérieusement, je regardais les offres pour juger du standard ammanien. On se rend très rapidement compte que le coût des logements est assez similaire à Paris, même si les surfaces sont plus grandes. D’ailleurs, en fait, le concept de studio ne semble pas vraiment exister. Je dois me préparer d’ores et déjà au fait que presque la moitié des indemnités reçues vont partir dans les frais de loyer et les charges.

giphy-10

Je parcours donc les annonces de meublés, pour voir, et force est de constater que les goûts pour la décoration d’intérieur n’est pas le mien. On aime les bois sombres, les meubles imposants, les canapés d’angle, la télévision est systématique mais on ne mise pas trop sur l’électroménager et les ustensiles de cuisine. Les rideaux se veulent épais, froufrouteux, les passementeries sont omniprésentes. Certaines annonces, par contre, sont plutôt des copier-coller de pages du catalogue Ikéa. Ah oui, on m’avait parlé de la présence d’Ikéa à Amman.

Pour les aspects plus positifs, un certain nombre d’appartements possède de belles terrasses et des roof tops accessibles. J’ai d’ailleurs entendu dire que finalement les soirées d’expats ont plutôt lieu dans les maisons que dans les bars. Moyen-Orient oblige. Ça sent déjà les soirées BBQ sur les toits.

Et puis d’un coup, toujours en parcourant les annonces je vois en fin de titre d’une offre “near Starbucks”. Je tique avant de réaliser que l’offre parle bien de Starbucks, la chaîne américaine de café. Alors je regarde de plus près les commerces à Amman : il y a de tout.

Car dans mon imaginaire humanitaire, multinationales et mondialisation ne font pas parti du paysage sur le terrain. C’est ainsi que j’ai réalisé qu’effectivement, la Birmanie, c’était un peu le tiers-monde. Mon père m’avait fait la remarque après sa visite en février 2015 et moi de répondre “mais pas du tout!”. Oui, certes, il n’y a pas de trottoirs, les cliniques dans le Kachin ou dans le delta de l’Irrawaddy consistent en des cabanes en bambous, il y a des tas d’ordures un peu partout mais non, ce n’est pas le tiers-monde ! Et bien il semble que si. Même si depuis mon paysage, Yangon s’est largement refaçonnée avec l’ouverture du pays, les élections et les investisseurs toujours plus nombreux. Mais là n’est pas mon propos.

J’apprends aussi que les logements se louent pour un an et qu’il est nécessaire de payer les 12 loyers à l’avance. Mais “on peut s’arranger”. Les annonces précisent aussi les conditions de sécurité du logement “porte blindée” “OK pour femme seule” “gardien 24h/24″… La mission prévoit de me loger à l’hôtel en arrivant puis de m’aider à trouver un logement si nécessaire. L’une de mes futures collaboratrices m’a d”ailleurs déjà parlé d’une possible opportunité. J’attends les photos. Avis à ceux qui me rendront visite : je recherche 2 chambres car quite à payer cher, autant que ça serve aux autres. Je dois aussi contacter une autre personne susceptible de pouvoir m’aider dans la quête du nid Jordanien (merci Géraldine!). Bref, ça ne sera pas insurmontable. Même pour 6 mois et demi.

Finalement, se questionner sur les logements c’est un peu une façon de saisir un environnement. Je me familiarise avec les quartiers, entre Amman ouest et Amman est, entre la “rainbow Road” et les sièges de toutes les ONGS / Nations Unies, entre les ambassades et les partenaires locaux. Je me représente une ville bruyante et bouchonnée, comme Yangon mais qui avait au moins le mérite d’être verdoyante. J’imagine une déclinaison de maison sur les différentes hauteurs des collines jusqu’à l’horizon comme à Guanajuato mais sans couleurs criardes. J’entends presque déjà l’appel de la prière comme à Jérusalem.

Mais bon, je ferai mieux de chercher un sous-locataire pour ici d’abord…

Et rebaptiser ce blog.

Et fixer mes RDV médicaux.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s