La mer morte est bien vivante 1/2

J’ai un peu perdu la chronologie pour ce blog n’ayant pas eu beaucoup de temps face à mon clavier pour rapporter mes aventures…

Pour le second et dernier week-end avec mon Habibi, nous avions convenu qu’un séjour à la mer morte serait une opportunité pour sortir de la cohue de la ville et se détendre. Enfin, ça c’était l’idée.

J’ai eu la chance d’expérimenter la mer morte par le passé et les paysages magnifiques de la région mais du côté palestinien. J’utilise le verbe expérimenter car nous avons tous en tête cette image de nos livre de géographie du type lisant le journal « assis » dans la mer morte. J’avais hâté de retrouver la boue et la sensation unique de la flottaison. J’avais aussi hâte de n’avoir qu’une couche de vêtement sur le dos…

L’aventure débute au stand de location de voiture, le même que la semaine passée. Très rapidement, nous comprenons qu’ils nous ont un peu oubliés et n’ont pas de voiture à disposition. Il traîne un peu pour remplir les papiers. Nous récupérons la voiture, le réservoir d’essence encore plus vide que la semaine passée. Et nous voilà en route pour Madaba. Le trajet, même court, est toujours aussi folklorique : des voitures font marches arrières sur l’autoroute, ou même roule à contre sens sur la bande d’arrêt d’urgence… Quelques check-points mais aucun ne nous arrêtent.

Madaba est une ville connue essentiellement pour des mosaïques de l’époque Byzantine et Omeyyade. C’est aussi la ville qui compte le plus d’âme chrétienne dans le pays. Les clochers se mélangent aux minarets. Malheureusement, vendredi oblige, pas mal de lieux étaient fermés ou bien en plein office. Cependant nous avons pu visiter 2 sites et nous promener dans la ville. Le parc archéologique nous propose une balade dans le temps. Des travaux très récents (1990) ont permis de créer ce lieu unique où le visiteur déambule dans un petit parc, entouré de fresque par-ci par-là dont l’une supposée être la plus vielle (1er siècle). Le chemin nous fait traverser l’église de la Vierge Marie, datant du 6ème siècle et dont les mosaïques dormaient tranquillement sous les fondations d’une maison… La géométrie parfaite, les nuances de couleurs, même vieillies impressionnent.

Par la suite, nous sommes allés jusqu’à l’église des Apôtres. Nous étions les seuls alors le garde s’est empressé de nous montrer des petits bijoux et surtout d’utiliser son spray révélateur de couleur sur les mosaïques. Il me faudrait le même pour mes cheveux. Nous voilà à marcher sur des milliers d’années d’histoire (ce qui semble pourtant interdit normalement) poussés par le garde. L’eau abîme ces mosaïques du 6ème siècle mais pas le frottement des pieds. Logique jordanienne. Je ne pensais pas me laisser aussi subjuguer par leur beauté. C’est juste absolument bluffant.

Après un tour à pied, nous prenons la direction de la mer morte. Le parcours reliant les Resorts de la mer morte et Madaba est absolument magnifique : route en lacet, collines verdoyantes d’un cote, collines désertiques de l’autre. Pas facile de conduire et d’admirer le paysage en même temps. Note pour la prochaine fois : prévoir un déjeuner bucolique.

Nous passons un dernier check-point avec un peu plus de monde avant de nous lancer sur la route bordant la mer morte et surtout bordant toutes les chaînes d’hôtel. En soit, ça gâche tout. Mais c’est la contrepartie à accepter pour se rapprocher du littoral.

La queue pour accéder au parking, quelques personnes devant nous pour le check-in. Encore de la patience pour enfin poser mon balluchon et enfiler mon maillot de bain. Ça grouille dans le lobby, ça s’agite autour de l’énorme piscine, la sono est à fond : et oui, c’est le premier vrai beau jour que nous avons sur un week-end et nous ne sommes visiblement pas les seuls à vouloir en profiter ! De plus, dans la grande majorité des hôtels, il est possible de ne venir que pour la journée et profiter des  piscines et de la plage pour une vingtaine de dinars…

Advertisements

2 thoughts on “La mer morte est bien vivante 1/2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s